Historique

Qui était Gérard Filion?

Gérard Filion est né en 1909. Parlant de son enfance à l’Isle-Verte, dans le bas du fleuve, il écrit : « C’est parmi ces gens que j’ai appris le sens et le prix de la vie, l’utilité plus que la poésie de la nature, la rigueur du travail, la valeur du temps, l’art de la patience ».

Après son cours classique au séminaire de Rimouski, il s’inscrit à l’École des hautes études commerciales de Montréal. En 1935, il passe au service de l’Union catholique des cultivateurs dont il devient le secrétaire général et le principal rédacteur du journal La terre de chez nous. Il est nommé directeur du Devoir en 1947. En mai 1958, il réunit les syndics de la Corporation des écoles primaires complémentaires du comté de Chambly et ceux-ci adoptent une résolution portant sur la construction de deux écoles secondaires de 24 classes chacune pour les garçons et les filles de leur territoire. La première école régionale au Québec, l’école Gérard-Filion, sera donc nommée en son honneur.

Mentionnons aussi qu’au début des années soixante, Gérard Filion participe aux travaux de la Commission royale d’enquête sur l’enseignement du Québec (Rapport Parent) dont il est vice-président. En 1963, Gérard Filion devient directeur de Sidbec, puis successivement de la Société générale de financement, de Marine Industrie et enfin du Conseil de presse du Québec. Il prend sa retraite en 1974 et publie ses mémoires en 1989 sous le titre « Fais ce que peux. »

Gérard Filion est décédé le 26 mars 2005, à l’âge de 95 ans.

Les débuts de l’école Gérard-Filion

L’école Gérard-Filion, première école régionale au Québec, a ouvert ses portes pour la première fois en septembre 1963 à quelque 1400 élèves. Son premier directeur fut Robert Belle-Isle. L’aile A est alors réservée aux filles sous la responsabilité de madame Louise Simard, tandis que les garçons occupent l’aile B, avec monsieur Claude Jarret comme directeur adjoint.

L’inauguration officielle de l’école a eu lieu le 19 janvier 1964. L’année suivante, c’est au tour du South Shore Catholic High School d’accueillir les élèves anglophones dans l’aile G actuelle. À cause de l’augmentation des effectifs scolaires, il est bientôt nécessaire de prévoir des agrandissements. En 1967-1968, pendant que les classes du cours préparatoire aux études supérieures sont logées à l’Externat classique de Longueuil, les cours des ateliers techniques se donnent dans le nouveau pavillon D. L’année suivante, un corridor relie l’école à la nouvelle aile E de 30 classes et à la nouvelle bibliothèque jusqu’à l’aile G que les élèves anglophones ont quittée pour l’école MacDonald-Cartier.

Les commentaires sont fermés.